Se chauffer aux pellets en toute sécurité

mardi 17 mars 2020

De plus en plus de ménages prennent la décision de se chauffer aux pellets.
Économique, écologique, renouvelable et produisant une chaleur agréable, cette énergie ne manque pas d’argument pour convaincre les belges.
Cependant, il ne faut pas oublier l’aspect sécurité. Comme pour chaque type de chauffage, il y a des précautions à prendre et à respecter afin de profiter au mieux de votre installation.
Dans cet article, Pelletstock répond à vos questions fréquentes. 


1) Quel poêle choisir pour garantir notre sécurité ? 

Bien choisir son poêle est très important, c’est un investissement sur du long terme ! Il est donc essentiel de choisir un poêle adapté à vos besoins mais surtout un poêle sécurisé. Nous vous recommandons de choisir un poêle qui possède un système de détection qui vous préviendra lorsqu’une anomalie est présente.
Par exemple :

  • Une obstruction du conduit
  • Une surchauffe thermique
  • Sonde thermique bloquée
  • Carte électronique défectueuse 

Faire chauffer un poêle en sur ou sous-régime n’est jamais bon, il faut veiller à choisir un poêle dont la puissance sera adaptée au volume de la pièce.
Il existe différents poêles sur le marché, pour les connaitre, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet. 

2) Puis-je installer mon poêle à pellet moi-même ? 

Pour éviter les risques de « défaut d’installation » ou tout autres accidents qui pourraient mettre votre sécurité en péril, il est fortement conseillé de faire installer votre poêle par un professionnel.
L’installation est complexe et les normes de sécurité à respecter sont nombreuses.
Il faut notamment :

  • Respecter des normes de distance par rapport au-devant, à l’arrière et aux côtes du poêle.
  • Placer le poêle dans un endroit adapté
  • Installer la cheminée (tirage, position, sortie de toiture…)

3) Quels sont les réglages auxquels je dois prêter attention ? 

Un conduit mal isolé et une mauvaise étanchéité peuvent provoquer des dégâts importants. Cela peut aller d’une simple consommation excessive du pellet à un incendie de cheminée.  Le contrôle de ces réglages doit se faire par un professionnel. Généralement, il effectue ces vérifications lors de l’installation. Il paramétera également les réglages essentiels au bon fonctionnement du poêle (débit du pellet, débit de l’air, vitesse d’admission…) en suivant les instructions fournies par le fabricant.

Il existe des paramètres personnalisables que vous pouvez programmer vous-même, comme les heures de démarrage/de coupure du poêle et la température de chauffe.
Afin de de connaitre parfaitement le fonctionnement de votre installation, nous vous conseillons de lire attentivement le manuel d’instruction qui vous est fourni. 

4) Comment dois-je entretenir mon poêle ? 

Tout comme pour une chaudière ou un poêle à bois, il faut entretenir et faire vérifier son poêle à pellet.

Une obstruction, une fissure dans le conduit de cheminée peuvent accroitre dangereusement les risques d’incendie ou d’intoxication. C’est pourquoi il est nécessaire de procéder au ramonage de votre cheminée et à l’entretien complet de votre poêle annuellement.

Un poêle demande également une attention régulière de votre part.
Pour garder un bon rendement, veillez à vider régulièrement le bac à cendres.
Nettoyer votre vitre dès que de la suie apparait, cela vous permettra de garder un contrôle visuel sur la flamme.

Grâce à notre partenaire, vous bénéficiez de 5% de réduction sur votre entretien complet ! Je découvre l'offre. 

Le saviez-vous ? 
Si vous êtes locataire, l’entretien du poêle est votre responsabilité.
S’il y a des réparations à effectuer, c’est à la charge du propriétaire. 

5) Puis-je mettre n'importe quel type de pellet dans mon réservoir ? 

Un pellet de mauvaise qualité peut s’avérer nocif pour votre système de chauffage mais également pour vous. 
 Il peut produire plus de poussière et  encrasser les conduits et l’alimentation. Il peut aussi brûler très rapidement et produire moins de chaleur. 

Mais comment reconnaitre un pellet de qualité ? 4 possibilités s’offrent à vous :

  • Mettez votre pellet dans de l’eau : celui-ci doit couler. Dans le cas inverse, cela signifie que le rendement du pellet est faible.
  • Examinez sa couleur : le pellet doit être de couleur claire. S’il a une couleur plus foncée, il contient certainement des déchets de végétaux ou des écorces. 
  • Vérifiez sa dureté : lorsque vous mettez votre pellet dans un fond d’eau, celui-ci doit s’imbiber lentement. Un pellet qui s’imbibe rapidement brûlera moins longtemps.
  • Observez la couleur des cendres : La cendre est noire ? Votre poêle est probablement mal réglé et votre pellet est de mauvaise qualité. 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article "Du pellet pas cher, du pellet de qualité ou les deux ?" 

Pour être certain d’acheter un pellet de qualité, fiez vous aux certifications et aux labels. Sur Pelletstock, l’ensemble de nos pellets sont certifiés DINplus et/ ou ENplus, c’est-à-dire qu’ils respectent les normes européennes en vigueur. Ces labels garantissent que le pellet est de qualité, que son pouvoir calorifique est haut et qu’il ne contient, ni additifs ni métaux lourds. C’est également la certitude que la production est contrôlée et validée par un organisme certificateur indépendant.
N’attendez plus et découvrez les offres de votre région sur PelletStock

6) Comment verser mon pellet dans le réservoir ? 

L’exercice peut paraitre simple mais il y a certains gestes à adopter.
Lorsque que vous videz votre sac de pellet, évitez de le vider d’un seul coup.
Videz d’abord la moitié et attendez que le pellet se dépose sur le fond avant de verser l’autre moitié.
Lors de cette action, évitez de poser le sac contre les parois en céramique qui sont chaudes. Ne remplissez jamais le réservoir plus haut que prévu et ne le laissez jamais ouvert.
Le pellet doit toujours être vidé dans le réservoir et jamais dans le brasier directement. 

7) Comment stocker le pellet ?

Un pellet qui n’a pas été protégé de l’humidité, de la poussière ou qui a connu un écart de température important, ne brûlera plus de manière efficace et pourrait même devenir inutilisable. Un pellet qui se désintègre et qui produit plus de poussière pourrait avoir les mêmes effets qu’un pellet de mauvaise qualité.
Il faut donc stocker vos sacs ou votre palette dans un endroit sec, à l’abri de la poussière. Si votre espace de rangement se trouve à l’extérieur, ne les mettez surtout pas à même le sol et recouvrez-les avec une bâche imperméable.
Comme stipulé ci-dessus, un écart de température peut avoir des effets néfastes sur votre pellet. Il faut donc que votre sac de pellet soit à la température ambiante de la pièce avant d’être vidé dans votre réservoir.

Chez Pelletstock, les livreurs livrent votre pellet jusqu’à votre lieu de stockage pour autant que le sol soit plat et asphalté. Alors, pour profiter de votre installation de chauffage au pellet en toute sécurité, découvrez les offres de pellets dont la qualité est certifiée sur Pelletstock 


Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :
 

Restez informé de nos meilleurs plans, abonnez-vous à notre newsletter

Blijf op de hoogte van onze promoties, abonneer u op onze nieuwsbrief